Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Une maison de transition à Enghien

Une maison de transition à Enghien

Le Ministre de la Justice, Koen Geens, a décidé de mettre l'accent sur la réinsertion des détenus en fin de peine qui ont fait la preuve de leur aptitude et démontré leur volonté de retrouver une vie normale au sortir de la prison. Se basant sur des expériences réussies aux Pays-Bas, le Gouvernement fédéral a décidé de mener deux projets pilotes, l'un en Flandres et l'autre en Wallonie.

Nos voisins hollandais ont 30 ans d'expériences réussies dans le domaine de la réinsertion des détenus. Un projet inspiré de ce succès a germé pendant une dizaine d'années au sein du SPF Justice. Faisant suite à la rencontre entre l'administration fédérale et des propriétaires privés disposés à louer un bâtiment, le Gouvernement fédéral vient de débloquer les crédits pour financer une maison de transition à Enghien. Un travail de réinsertion y sera mené en étroite collaboration avec les équipes de la prison de Leuze.

Le Collège Communal est fier que la Ville d'Enghien et ses habitants aient été identifiés par l'équipe du Ministre pour leur capacité à accueillir ce projet. La réinsertion rencontre en effet les objectifs prioritaires du Bourgmestre et des Echevins enghiennois et s'inscrit particulièrement bien dans leur politique de lutte contre la fracture sociale.

Actuellement, les services sociaux de la Ville d’Enghien et de son CPAS – comme toutes les communes de Belgique - sont déjà confrontés à des prisonniers qui retrouvent la liberté sans aucune préparation. Le Collège communal est convaincu que cette nouvelle maison de transition facilitera désormais leur tâche.

Les autorités communales comprennent les craintes de certains habitants. Avant l'ouverture de cette maison, annoncée pour la fin de l'année, des séances d'information seront organisées à l'attention des Enghiennois afin de leur permettre de bien comprendre les enjeux de ce projet et le cadre sécurisé dans lequel il s'inscrira.

Pour le Collège communal,

Nathalie Vast                                                        Olivier Saint-Amand
Echevine de la Cohésion sociale                              Bourgmestre

 

Contact : Nathalie Vast - 0474/77 39 75