Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma ville / Services communaux / Etat civil - Population / Fin de vie / Dernières volontés
Actions sur le document

Dernières volontés

Toute personne peut, de son vivant, informer de son plein gré et par écrit, L’Officier de l’Etat-Civil de sa commune, de ses dernières volontés quant au mode de sépulture :

  • Soit l’inhumation de ses restes mortels ;
  • de l’inhumation des cendres dans l’enceinte du cimetière
  • du placement des cendres dans un columbarium
  • de la dispersion des cendres sur la pelouse de dispersion du cimetière
  • de la dispersion des cendres en mer territoriale belge
  • de la dispersion des cendres dans un endroit autre que le cimetière ou la mer territoriale
  • de l’inhumation des cendres à un endroit autre que le cimetière
  • de la conservation des cendres à un endroit autre que le cimetière.

Cette déclaration porte aussi sur le choix du Rite en matière de conviction philosophique ou religieuse pour les funérailles :

  • culte catholique
  • culte protestant
  • culte anglican
  • culte orthodoxe
  • culte juif
  • culte islamique
  • conviction laïque
  • conviction philosophique neutre

Il est important de souligner l’intérêt de cette démarche afin que vos volontés soient respectées.

En effet, si le défunt n'a laissé aucune instruction, la décision revient aux descendants ou, dans le cas des couples mariés, au conjoint survivant.

De même, si le défunt n'a pas donné d'instruction et ne laisse aucune famille, le choix de la sépulture revient à la commune où il était domicilié. Il est alors inhumé en terre commune.

Télécharger le formulaire